MARS 1931| APRES SEIN…DOUARNENEZ

Après avoir quitté ses « Îliens sympathiques » trop méconnus, après une traversée chahutée, notre journaliste Michel GUY de l’illustré  » A la page » arrive à Douarnenez sous la pluie – « dans les rues, une boue grasse et épaisse marque ses chaussures »…il cherche FLANCHEC mais on lui dit qu’il fait sa « tournée » dans les cafés et ainsi de suite, agréable à lire… »çà ne mange pas d’pain » comme on dit. Lire comme sur un téléphone….

lire