MAXIME MAUFRA | PEINTRE BRETON

MAXIME MAUFRA | PEINTRE BRETON A DOUARNENEZ & LOCRONAN

Maxime MAUFRA, derrière son chevalet…jusqu’au jour de sa mort
*
Maxime MAUFRA – 1861/1918 – est issu de la grande bourgeoisie nantaise, il grandit pour succéder aux affaires de sa famille…mais aussi – avec des enfants du même milieu – à peindre, ce qui sera l’œuvre de sa vie; pour se former « aux affaires » il part en Angleterre où il rencontre. principalement.. Turner, le grand peintre anglais. Revenu en France et rencontrant rapidement le succès, il se consacre en 1890 entièrement à son art et part s’installer à Pont -Aven où, à cette époque, comme nous le savons, il se passait des choses. Il y rencontrera Paul Gauguin et consorts autour de l’auberge Henry du Pouldu.Il consacrera son œuvre principalement à la Bretagne, après son mariage, il s’établira dans la presqu’île  de Quiberon, partageant sa vie entre Paris et la Bretagne. Par ses relations – Charles Le Goffic, Anatole Le Braz – il devient militant régionaliste breton où il est actif dans son domaine de l’art puis, en 1916, est nommé Peintre de la Marine, parachevant son statut d’artiste breton.Il meurt d’une crise cardiaque en 1918 à Pont à Poncé devant son chevalet.Maxime Maufra parcourut la Bretagne « dans tous les sens » et séjourna régulièrement à Douarnenez sans pouvoir y trouver trace autrement que par son travail dont partie relative à Douarnenez ci-après:
Maxime MAUFRA*
DOUARNENEZ

Vu des Plomarc’h, le port, le clocher de l’église éternellement en construction

Douarnenez – Le Grand Port
Le Flimiou vu du chemin des Plomarc’h
Baie de Douarnenez – côté Crozon
La petite maison des Plomarc’h et le port du Rosmeur
Autre petite maison des Plomarc’h


MAUFRA M CHAUMIERE PLOMARCH 1898
Le Guet – vers 1896/99

Baie de Douarnenez – 1901 – Musée de Cincinnati
Crépuscule d’hiver à Douarnenez – 1896

Les coteaux du Rys – (Plage du Ris)
La Plage du Ris


Marée basse – Plage du Ris – 1908


MAUFRA M MAREE MONTANTE DZ 1896

Le soir à Douarnenez – 1906MAUFRA M MATINEE HIVER VALLEE DU RIS – 1905Côte du Ris – 1905TREBOUL
MAUFRA M..PORT TREBOUL 1897
Vu de Tréboul et, toujours, le clocher – 1897Vu de Tréboul, le clocher de Ploaré – vers 1897




Le Guet et l’île Tristan




LOCRONAN


La rue descendante – 1906


LOCRONAN – Village

****

ARTICLE D’ENVOR

****
…et pour terminer hors latitude et longitude…pour la beauté des voiles…Thonier en mer





**


















ENGAGEMENTS

Ce blog n’a aucune vocation commerciale.

Les textes & images sont présumés libres à la

publication:

Si, néanmoins, leur diffusion était susceptible

de porter atteinte à quelques droits que ce soit,

contacter pour suppression immédiate ou maintien

après accord:

dambatao@gmail.com

Fourni par Blogger